SaladTomatOnion Le blog qui mange trois fruits et légumes

2Jan/124

Pourquoi il ne faut pas utiliser le flash pour la photographie culinaire

Aujourd'hui, on aime ou on n'aime pas. J'ai bricolé une petite illustration à partir de deux de mes photos pour montrer pourquoi je suis contre l'utilisation d'un flash frontal en photographie culinaire.

Why you should not use flash for food

Pour info, les photos ont été prises avec mon téléphone. 🙂

Évidemment, l'idée est de faire sourire. Hélas, dans la vraie vie aussi, certains restaurants, croyant bien faire, ornent leurs menus de photos de leurs plats, qui ressemblent la plupart du temps à la version "avec flash".

Et vous, vous aimeriez aussi donner quelques leçons de photo élémentaires à un restaurateur près de chez vous?

Une bonne année à tous!

Commentaires (4) Trackbacks (0)
  1. Effectivement le flash frontale donne un très mauvaise effet à cette photo… d’ou l’intérêt de déporter le flash.

  2. Haha!

    On parle bien sûr de flash intégré, qui se trouve au pire endroit pour le placement d’un flash!

    Une leçon pour les kébabs (salade, tomate, oignon 🙂 ), et autres restos asiatiques…

  3. Je parle effectivement du flash frontal 🙂
    Je rappelle l’existence d’un ancien article où je parle de l’utilisation d’une lumière plus rasante, naturelle, ou flash déporté : http://saladtomatonion.com/blog/2010/09/28/miam-miam/

  4. Mais non, une ou deux couches de vernis mat en bombe sur la bouffe, et finis les reflets à la con ! ^^


Laisser un commentaire

Aucun trackbacks pour l'instant

Afficher les boutons de partage
Masquer les boutons de partage